Pseudo feux suisses sur la Re 4/4 II de Fleischmann

La dernière génération de Re 4/4 II de Fleischmann à l’échelle N est équipée d’une interface NEM 651 à 6 pôles pour la digitalisation. Cela rend très facile la mise en place d’un décodeur. Malheureusement Fleischmann a équipé d’usine la machine d’une inversion de feux qui ne correspond pas à la pratique Suisse. La locomotive roule avec trois feux blanc à l’avant dans le sens de marche et deux rouge à l’arrière. Cela ne correspond qu’à une locomotive qui circulerait haut-le-pied… Or avec un simple décodeur selon norme NEM 651, je peux dans le meilleur des cas brancher encore deux sorties auxiliaires si je sais souder, mais ce n’est pas suffisant pour une exploitation un tant soit peu réaliste.

Heureusement, Fleischmnann propose aussi d’installer un chasse-corps fermé, sans place pour l’attelage, mais plus réaliste. Ainsi en choisissant de mettre ce chasse-corps fermé d’un côté, on peut – en restreignant les possibilités d’exploitation de la locomotive – obtenir des images plus réaliste.

Appelons 1 la tête avec chasse-corps fermé et sans attelage. Il n’y aura de ce côté jamais de wagon attelé. Quelles sont les éclairages que je peut imaginer avoir:

  1. 3 feux blancs tête 1 et 1 feu blanc (arrière droit) tête 2 si la locomotive tire un train
  2. 3 feux blancs tête 1 et rien tête 2 si la locomotive est en UM
  3. 3 feux blancs tête 1 et 2 feux rouges tête 2 si la locomotive circule haut-le-pied
  4. 3 feux blancs tête 2 et 2 feux rouges tête 1 si la locomotive circule haut-le-pied dans l’autre sens
  5. 2 feux rouges tête 1 et rien tête 2 si la locomotive pousse un train (avec voiture de commande en tête).

Si j’abandonne l’option 3, avec un décodeur NEM 651 et 2 sorties auxiliaires supplémentaires, je peux représenter les quatre autres possibilités ci-dessus, avec quelques travaux de soudure et programmation.

Et c’est ce que nous allons voir.

L’illustration de gauche montre la face inférieure d’un décodeur Doehler & Haas D&H 10C avec les fils jaune et blanc soudés aux emplacements AUX 1 et AUX 2.

Du côté de la tête 1, je dois pouvoir commander les feux rouges indépendamment. Il faut dès lors couper la piste de la platine au niveau du trait rouge. J’ai utilisé pour cela une petite fraise (dremel).

Attention, les platines sont assez fragiles, il vaut mieux travailler longtemps à petite vitesse pour éviter des dégâts irrémédiables.

Le fil d’alimentation des feux rouges de la tête 1 viendra soudé au niveau du point bleu indiqué par la flèche bleue.

Du côté de la tête 2, il faut d’une part couper l’alimentation des feux rouges, ce qui se fait en sectionnant la piste d’alimentation au niveau du trait rouge sur la photo de droite.

D’autre part, le feu de droite doit être découplé des feux gauche et en haut. Pour cela, couper la piste au niveau du trait rouge (photo de gauche) et souder un câble d’alimentation directement contre la résistance, au niveau du point bleu marqué par la flèche bleue.

L’image ci-dessous montre le fil soudé. Pour éviter de le coincer, on peut faire une petite encoche dans le cache en plastique gris qui se pose ensuite dessus.

 

Cette dernière illustration montre les deux fils d’alimentation, d’une part pour les feux rouges de la tête 1 (fil jaune, côté droit) et d’autre part pour le feu arrière droit sur la tête 2 (fil blanc côté gauche). Le reste n’est plus que de la programmation.

J’ai programmé mon décodeur de la façon suivante:

  • CV 34 = 10, ainsi lorsque la locomotive roule avec tête 2 en avant et feux allumés (f0), le feu avant droit est aussi allumé (cela restitue la fonctionnalité perdue en découplant le feu des autres)
  • CV 35=8, la touche f1 active la sortie AUX 2, c’est à dire allumer le feu arrière droit, à utiliser pour la situation décrite 1.
  • CV 36=0 et CV 64=4, lorsque f2 est activé et la locomotive circule en “avant” (direction tête 2), AUX 1 est éteint, allumé lorsqu’elle roule en “arrière” (direction tête 1)… le cas échéant si vous avez mis le chasse-corps fermé de l’autre côté, il faut éventuellement inverser ces valeurs.

Les illustrations ci-dessous montrent les 4 possibilités, la tête 1 est visible dans le miroir, la locomotive nous montre la tête 2:

Locomotive circule « en avant », f0 et f2 activés. Situation 4 selon liste ci-dessus.

Locomotive circule « en avant », f0 inactif, f2 activé, situation 5 selon liste ci-dessus (en pousse d’une rame navette)

Locomotive circule « en arrière » f0 actif, f1 et f2 inactifs. Situation 2 ci-dessus (en tête d’une UM)

Locomotive circule « en arrière », f0 et f1 actifs. Situation 1 ci-dessus (en tête d’un train).

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: