Digitalisation Ae 8/8 BLS

Ae88

  • Locomotive: Ae 8/8 BLS, marque Hobbytrain
  • Décodeur: D&H 10C (Doehler est Hass et la marque qui fabrique les décodeurs pour Minitrix)

La double locomotive a le moteur dans une des moitiés et un cardan pour entraîner les essieux dans l’autre demi-locomotive. J’ai choisi de relier électriquement les deux moitiés afin d’améliorer la prise de courant à l’ensemble de la locomotive. Ce n’est pas obligatoire. Pour démonter la locomotive, les caisses s’enlèvent assez facilement en les écartant légèrement. On constate qu’elles sont bloquées par la tige de cardan qui relie les deux demi-locomotives. En écartant un peu les deux moitiés, cela se décroche très facilement. On peut alors aisément enlever les deux caisses.

SONY DSC

La partie de droite est celle qui comprend le moteur. Il faut enlever les deux inverseurs pour alimentation par caténaire ainsi que les différentes pièces électroniques visibles sur la partie droite. Pour ce faire, il faut d’abord enlever les platines à l’aide des petites vis. Attention, les pistes de contact se libèrent: ne pas les perdre et les remettre ultérieurement en place. Dans la partie moteur, il faut faire attention à couper le condensateur bleu et non le dessouder, car ses pattes sont directement reliées au contact du moteur.
SONY DSC

Platine de la partie non motorisée vue de dessous. Il faut enlever la diode près de l’ampoule ainsi que le support du commutateur pour alimentation par caténaire.

SONY DSC

La platine de la partie motorisée vue de dessous avec la diode qu’il faut enlever. Sur cette partie, j’ai déjà enlevé le pivot du commutateur pour alimentation par caténaire. On voit bien aussi les deux contacts pour le moteurs. Il est important d’avoir bien coupé le condensateur bleu et de ne pas l’avoir dessoudé, sinon ces contacts disparaissent et le moteur n’est plus alimenté.

SONY DSC

Avant de remettre les platines en place, couper encore les pistes de la platine côté moteur dans le cercle rouge. Cela isole l’ampoule du contact moteur. Attention, la platine est très cassante. On peut alors remettre les platines en place. J’ai marqué en rouge l’emplacement futur des contacts: rail gauche (RG), rail droite (RD), moteur côté gauche (MG), moteur côté droite (MD) et lumière avant (LAV). Entre les deux croix rouge, souder un petit fil pour effectuer un pontage.
SONY DSC

Le décodeur est fixé avec de l’adhésif double-face. L’avantage des décodeurs D&H est d’avoir une face complètement plate. On voit aussi le câblage:

  • Fil rouge: rail droit (RD)
  • Fil noir: rail gauche (RG)
  • Fil orange: alimentation moteur côté droite (MD)
  • Fil gris: alimentation moteur côté gauche (MG)
  • Fil blanc: lumière avant (LAV)

Entre les deux flèches se trouve le pontage pour relier l’ampoule au rail gauche.

A ce moment, il faut remettre la caisse de cette moitié de la locomotive et replacer la tige de cardan par le soufflet d’interconnection. On fait aussi passer dans le soufflet le fil jaune (lumière arrière) ainsi qu’un fil noir et un fil rouge pris sur les alimentations des rails gauches et droite. Ces deux fils vont permettre de relier électriquement les deux demi-locomotives (facultatif).
SONY DSC

On peut alors remettre aussi la deuxième caisse en faisant attention de passer dans l’ouverture arrière de la caisse les 3 fils ainsi que la tige du cardan.

SONY DSC

Câblage de la partie non motorisé:

  • RG: fil noir sur la piste reliée au rail gauche
  • RD: fil rouge directement souder sur la prise de courant du rail droit (comme dans l’autre moitié de la machine)
  • LAR: fil jaune de la lumière arrière sur la piste qui traverse la platine longitudinalement.

Il faut encore ponter l’emplacement de la diode supprimée, je l’ai fait avec un bout de fil jaune (voir la flèche).

C’est prêt, il n’y a plus qu’à remonter la locomotive…

SONY DSC

Mauvaise surprise en remontant la machine, malgré un décodeur très plat et un test avant montage, la caisse du côté moteur est à peine surélevée: elle appuie sur le décodeur. J’ai corrigé ça en fraisant une ouverture dans le toit de la motrice, sous les imitations des résistances de freinage qui sont simplement clipsées.

La machine peut être définitivement remontée et reprogrammée le cas échéant.

Avertissement: j’ai appliqué cette transformation avec succès sur ma locomotive, mais ne prend aucune responsabilité si l’application de ma méthode conduit à un dégât de la locomotive ou du décodeur. L’installation d’un décodeur doit se faire en connaissance de cause.

Advertisements
Comments
3 Responses to “Digitalisation Ae 8/8 BLS”
  1. Blue Edel says:

    Cette passion du train, c’est incroyable quand même 😉
    Une passion qui ne cesse d’évoluer et qui parcourt les années avec autant d’attentions 😉
    Bravo à toi 😉

    Like

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] ← Digitalisation Ae 8/8 BLS Video […]

    Like



Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: