Digitalisation Re 4/4 I Hobbytrain

Re_44_I

  • Locomotive: Re 4/4 I Hobbytrain, ancien modèle sans interface NEM.
  • Décodeur: Fleischmann 685401

Pour cette digitalisation, je me suis inspiré d’un article de Mathias Haltiner, mais adapté. L’ouverture de la locomotive est parfois difficile: après avoir enlevé l’interrupteur pour alimentation caténaire sur le toît, on écarte les parois de la caisse. Parfois, cela va dur. On peut s’aider de cure-dents à glisser entre la caisse et le corps de la locomotive. Ensuite il faut dévisser la platine (4 vis) puis oter l’imitation des appareils et compresseurs et enlever les deux vis qui tiennent les deux moitiés de chassis entre elles. A ce moment, les bogies se décrochent aussi.

SONY DSCIl faut commencer par enlever les deux diodes, le condensateur, la languette de transmission du courant et facultativement aussi le commutateur pour alimentation depuis la caténaire.

dig2Il y a quelques travaux de fraisage à effectuer sur le chassis, marqués en rouge. Le rectangle est très important, car en analogique, à cet endroit le moteur est en contact avec le chassis.

SONY DSCEnsuite, je fraise aussi le long de la séparation des deux moitiés un canal qui permettra de faire passer le câble d’alimentation de la lampe. Suivant la taille du décodeur, il faut aussi un peu agrandir l’emplacement dans lequel se trouvait le condensateur.

SONY DSCVoici encore la vue de la deuxième moitié avec le fraisage du canal pour le câble, pour le contact moteur et pour la place du décodeur.

SONY DSCA l’intérieur du chassis, aux endroits où se trouvent les prises de courant du moteur, je mets de l’adhésif pour isoler le moteur du chassis. Particulièrement au droit des ouvertures, là où se trouvent les languettes du moteur, l’isolation est capitale.

SONY DSCOn peut ensuite souder les fils oranges et gris au moteur. Pour voir quelle longueur de fils garder, essayer de mettre le moteur dans son logement et le décodeur à son futur emplacement.

SONY DSCA l’emplacement du décodeur, je mets un adhésif double-face.

En l’occurrence du ruban de fixation pour l’intérieur Scotch 3M qu’il faut découper à la taille du décodeur.

SONY DSCOn peut alors mettre en place le moteur dans la moitié de chassis où l’adhésif a été collé, installer le décodeur et visser la platine sur cette première moitié.

SONY DSCOn peut faire passer les câbles de prise de courant et un des câble d’éclairage par le trou où se trouvait précédemment le contact vers le moteur. Pour l’autre lampe, j’ai percé un petit trou dans la platine.

SONY DSCOn peut alors mettre l’autre moitié de chassis (ne pas oublier les petits trapèzes en plastique qui évitent le contact des deux moitiés à l’emplacement de la vis. Mon truc est de ne pas visser complètement le chassis, visser la platine, remettre ensuite les bogies et finir de visser le chassis. Ensuite on peut souder les fils des contacts voies (RD et RG) et éclairages (AR et AV).A noter une petite transformation à faire dans la platine: il faut couper la piste à l’emplacement marqué en turquoise et relier les le bout restant (côté lampe) avec la piste latérale. (dans le cercle jaune).

La caisse peut à présent être remontée sur la locomotive et celle-ci reprogrammée le cas échéant. En général, les anciennes locomotives vont beaucoup trop vite. La vitesse maximale se corrige avec le CV 5. Par ailleurs, je programme aussi toujours les lumières de manière à ce qu’elles ne soient plus dépendantes du sens de marche, mais commandées par les fonctions F1 et F2. (CV 33 et 34 =0, CV 35=1, CV 36=2, CV 120=1, CV 121=8, CV 122=0, CV 130=1, CV 131=8, CV 132=0).

Avertissement: j’ai appliqué cette transformation avec succès sur ma locomotive, mais ne prend aucune responsabilité si l’application de ma méthode conduit à un dégât de la locomotive ou du décodeur. L’installation d’un décodeur doit se faire en connaissance de cause.

Advertisements
Comments
One Response to “Digitalisation Re 4/4 I Hobbytrain”
  1. blueedel says:

    Quand je pense qu’au départ tout cela était pour les enfants 😉
    C’est superbe quand même et je suis admirative devant cette passion qui a entraîné tant de “grands garçons” (un de mes oncles avait totalement relooké son garage 😉 )

    Like

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: