NON à l’initiative contre les familles

IMG_1420Une fois de plus les populistes ont frappé et au minimum 100’000 citoyens ont cru à leurs mensonges puisque leur initiative dite “pour les familles” a abouti et sera soumise au verdict du peuple le 24 novembre prochain. Ouvrons les yeux et refusons le mensonge!

Une fois de plus, on veut nous faire croire que si la famille traditionnelle papa à l’usine, maman à la cuisine n’a pas la cote, c’est uniquement un choix de confort, mais que pour le bien des enfants, c’est ce qu’on fait de mieux. N’entrons pas dans la dynamique de privilégier les privilégiés!

Sous couvert de pseudo bonnes intentions, c’est oublier un peu vite que le modèle traditionnel de la famille n’est dans la plupart des cas simplement pas possible. On pourrait reprendre l’argumentaire de la votation sur l’article constitutionnel sur la famille qui fut hélas refusé, mais cette fois c’est encore pire: les effets de l’initiative risquent de réduire encore le revenu des ménages déjà en situation précaire et peser encore plus sur le budget des familles monoparentales et de tous ceux qui doivent faire garder leurs enfants par des tiers: Tous ensemble pour les familles refusons l’initiative de l’UDC le 24 novembre prochain.

L’initiative est un cadeau aux privilégiés qui gagnent suffisamment pour qu’un seul revenu soit suffisant et que l’un des deux parents (en général la mère) reste au foyer. Ce cadeau se traduira par des pertes fiscales très importantes estimées à près de 400 millions de francs au niveau fédéral et plus d’un milliard au niveau cantonal et communal. Ces pertes devront être compensées par une hausse généralisée de l’impôt ou une diminution des prestations.

Dans un souci de causalité, il est fort à parier que l’augmentation nécessaire de l’impôt se fera en réduisant pour tous la déduction aujourd’hui possible pour la garde extra-familiale des enfants. Voulez-vous vraiment payer plus d’impôt pour alléger ceux des privilégiés?

S’il y a des prestations à réduire, toujours dans un souci de causalité, ce sont probablement les subventions pour les crèches qui seront les premières coupées. Voulez-vous vraiment payer plus cher votre crèche pour favoriser un modèle familial dépassé?

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: