Ce qui n’est pas interdit est permis…

Du moins c’est ce que les fondateurs de Gorilla Gardening ont du se dire en créant leur entreprise de “bombes à graines”. Ces petites boules de terre et de graines qui éclosent à la prochaine pluie se vendent en effet comme des petits pains.

Chacun peut ainsi avoir l’impression de faire quelque chose pour la verdure dans le béton urbain, de s’acheter pour 16.- une bonne conscience écologique et le plaisir de montrer en passant à côté avec son SUV les petites fleurs qu’il a négligemment jetées dans un coin de la ville…

Si l’idée peut paraître séduisante, elle ne résout en rien les problèmes de circulation en ville (qui serait d’ailleurs gênée par des bosquets de fleurs mal places), ni l’étouffement sous le béton. Le rachat d’un comportement polluant coûté un peu plus que quelques graines déposées par-ci, par-là… Ce qui n’est pas interdit, n’est toutefois pas suffisant.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: